Music

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 32 le Ven 1 Oct - 0:54
Derniers sujets
» Imitrex Patent Litigation 26 Canada
Jeu 4 Aoû - 8:54 par Invité

» For Men Caffeine Rda
Mer 3 Aoû - 5:01 par Invité

» Is this helpful?
Mer 3 Aoû - 2:53 par Invité

» Pregnancy Symptoms
Mar 2 Aoû - 8:59 par Invité

» Software About Medicine For Kids
Lun 1 Aoû - 23:25 par Invité

» For Cheap 600 Sale Cbr
Lun 1 Aoû - 9:38 par Invité

» gratuit sex anal amateur
Dim 31 Juil - 19:12 par Invité

» Case Abuse Report Zolpidem
Sam 30 Juil - 15:31 par Invité

» View Tablets Of Amphetamines
Ven 29 Juil - 22:11 par Invité

Liens et Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland

Kissinger admet que l'attaque de l'Iran est pour le pétrole

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Kissinger admet que l'attaque de l'Iran est pour le pétrole

Message par 187-to-NWO le Sam 11 Oct - 7:00



Dans une nouvelle page éditoriale Henry Kissinger, la sommité des Bilderberg, admet que l'hostilité des USA envers l'Iran ne concerne pas la menace de prolifération nucléaire, mais fait partie d'un plus grand programme pour s'emparer des approvisionnements pétroliers iraniens [1]. Mais la véritable signification derrière cela est le raté néo-conservateur, qui sont encore induits en erreur en pensant que les étasuniens bénéficient du pillage impérial des ressources naturelles du Moyen-Orient.

Dans une page éditoriale du Washington Post, l'ancien ministre des affaires étrangères US Kissinger confesse les véritables motifs derrière le projet d'assaut militaire contre l'Iran. Il écrit :

L'Iran qui pratique la subversion et cherche l'hégémonie régionale -- ce qui semble être la tendance actuelle -- doit faire face aux lignes qu'il ne sera pas autorisé à franchir. Les nations industrielles ne peuvent pas accepter des forces radicales dominant une région dont dépend leur économie.

​​​​Pendant que le blogger Robert Weissman signale, les « aspirations légitimes » que Kissinger se permet sur l'Iran plus tard dans l'article « n'incluent pas le contrôle du pétrole dont ont besoin les États-Unis et les autres pays industriels. »

​​​​Selon le world factbook de la CIA [2], l'Iran à 133 milliards de barils de pétrole brut conventionnel, la seconde plus grande réserve mondiale. En rajoutant le pétrole non conventionnelle, l'Iran détient 10% des provisions mondiales de pétrole.

​​​​Kissinger admettant que le contrôle US des approvisionnements pétroliers iraniens est le vrai ordre du jour derrière l'hostilité envers l'Iran fera sourciller et attirera les condamnations d'un grand nombre, mais il y a un noyau dur de meneurs néo-conservateur qui soutiendraient un ordre du jour de ce genre même s'il était ouvertement admis que la prolifération nucléaire n'est qu'un écran de fumée pour piller davantage de pétrole au Moyen-Orient.

​​​​C'est parce qu'ils sont encore induits en erreur dans la pensée que les guerres d'agression à l'étranger pour monopoliser les ressources naturelles rendent les USA, et eux en conséquence, plus riche et plus prospère -- alors que rien ne pourrait être plus loin de la vérité.

​​​​Le fait que l'invasion de l'Irak était pour le pétrole est un cliché familier qui a même été reconnu par Alan Greenspan la semaine dernière. [3]

​​​​« Et alors ? Nous avons besoin de ce pétrole, » ricanent les néo-conservateurs.

​​​​Les étasuniens ne bénéficient pas du contrôle du pétrole irakien par les mondialistes parce que l'ordre du jour est de limiter artificiellement les approvisionnements pétroliers mondiaux afin de relever les prix et réduire le niveau de vie des pays industrialisés. [4]

​​​​Le pétrole sortant d'Irak n'a jamais retrouvé son niveau d'avant l'invasion et demeure toujours au négligeable 500 millions de barils par an, dont un gros morceau est canalisé directement en Israël.

​​​​Cette pénurie artificielle est le but déclaré de sommités des Bilderberg comme Kissinger et José Manuel Barroso, qui ont juré de gonfler le prix jusqu'à 200 dollars le baril et de déclencher le début d'une « révolution post-industrielle », ce qui se traduit par une autre dépression économique et une « correction » du niveau de vie en bloc mais qui détruira presque la classe moyenne.

​​​​Les néo-conservateurs, qui claironnent le nettoyage ethnique au Moyen-Orient en utilisant la logique tordue qu'elle bénéficie aux étasuniens pendant que leur dollar tombe au niveau du peso et que le prix de l'essence explose tandis que le coût de la vie devient inabordable, vivent dans un monde complètement imaginaire, mais quand le réveil arrivera les conséquences de leur ignorance leur fera récolter une vengeance infernale.

Original : http://prisonplanet.com/articles/september2007/210907_about_oil.htm
Traduction de Pétrus Lombard pour Alter Info

_________________
1 once d’action, vaut bien, une tones de theories!!
avatar
187-to-NWO
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 288
Age : 47
Localisation : sherbrooke
Date d'inscription : 22/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum