Music

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 32 le Ven 1 Oct - 0:54
Derniers sujets
» Imitrex Patent Litigation 26 Canada
Jeu 4 Aoû - 8:54 par Invité

» For Men Caffeine Rda
Mer 3 Aoû - 5:01 par Invité

» Is this helpful?
Mer 3 Aoû - 2:53 par Invité

» Pregnancy Symptoms
Mar 2 Aoû - 8:59 par Invité

» Software About Medicine For Kids
Lun 1 Aoû - 23:25 par Invité

» For Cheap 600 Sale Cbr
Lun 1 Aoû - 9:38 par Invité

» gratuit sex anal amateur
Dim 31 Juil - 19:12 par Invité

» Case Abuse Report Zolpidem
Sam 30 Juil - 15:31 par Invité

» View Tablets Of Amphetamines
Ven 29 Juil - 22:11 par Invité

Liens et Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland

Déflation économique !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Déflation économique !

Message par 187-to-NWO le Ven 21 Nov - 2:19



En économie, la déflation caractérise une période suffisamment longue durant laquelle une baisse générale des prix est observée. Le phénomène opposé (hausse des prix) est l'inflation. En règle générale, la déflation est la traduction d'un net ralentissement ou d'une baisse de la demande, et elle est associée à une période peu favorable à l'activité économique. Néanmoins, une période économiquement morose n'est pas forcément conjuguée à une déflation.

La déflation peut être économiquement définie comme un mouvement persistant à la baisse, au fil du temps, du prix moyen des biens et des services, c'est-à-dire du coût de la vie. Il ne s'agit pas simplement de la baisse du prix d'un bien ou même de celui d'un secteur d'activité, mais de l'ensemble des prix.
La déflation ne doit pas être confondue avec la désinflation qui est un ralentissement du taux d'inflation, c'est-à-dire que le niveau général des prix augmente moins vite.


Une déflation a des conséquences néfastes sur l'économie, puisqu'elle décourage l'investissement (en rendant moins attractif l'emprunt qui le finance généralement) et, lorsque le consommateur anticipe que la déflation va se prolonger, elle va l’inciter à différer sa consommation en thésaurisant (une même somme d'argent permettra d'acheter davantage de biens dans le futur, par rapport à un achat immédiat). Si une baisse temporaire des prix entraîne en général une augmentation de la consommation (« effet prix »), le phénomène de thésaurisation prend le dessus sur l'effet prix au cours des déflations prolongées.



Théorie et description


Le niveau des prix se comprend généralement comme l'indice des prix à la consommation (IPC). Son évolution est déconnectée de celles des actifs financiers ou immobiliers.
Cette situation n'est pas forcément bénéfique pour les salariés, dont les revenus peuvent simultanément diminuer (les salaires étant cependant souvent rigides à la baisse).
Les agents économiques ayant des dettes souffrent particulièrement de la déflation, car leurs créances nominales demeurent constantes alors qu'en termes réels elles représentent davantage de pouvoir d'achat.
Les banques centrales s'inquiètent de la déflation parce que beaucoup d'outils de la politique monétaire deviennent inefficaces, et de plus la déflation peut conduire par un cercle vicieux à une spirale déflationniste. Depuis le début du XXe siècle, les violents épisodes de déflation sont liés à l'éclatement de bulles spéculatives dans les actions et l'immobilier. Le thème a ressurgi à l'occasion de la déflation observée au Japon depuis 1991 à la suite du krach boursier et immobilier qui a suivi la bulle spéculative japonaise. Le « spectre » de la déflation a été évoqué en Occident lors de la crise boursière de 2001 et pourrait ressurgir à l'occasion d'une correction du marché immobilier mondial.

Périodes historiques de déflation


À la fin du XIXe siècle il y eut une longue période de déflation, mais, durant laquelle la croissance était soutenue. Cette déflation était due à deux chocs technologiques majeurs : la diffusion de l'énergie électrique et la révolution des transports. Durant cette période le prix des actifs a diminué de façon continue. Cette déflation là reste cependant un cas atypique.
Une autre période de déflation générale, à laquelle on fait le plus souvent référence, est celle des années 1930 après l'effondrement des actifs boursiers de 1929. Entre décembre 1929 et mars 1933, les prix avaient baissé de 27% aux États-Unis ; ce net recul traduisit alors un effondrement de la demande et donc de l'activité. L'emploi baissa de 16% en trois ans et l'ensemble des salaires versés subit un recul de plus de 40%, créant dans le pays une situation dramatique.


http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9flation

_________________
1 once d’action, vaut bien, une tones de theories!!
avatar
187-to-NWO
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 288
Age : 47
Localisation : sherbrooke
Date d'inscription : 22/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum