Music

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 32 le Ven 1 Oct - 0:54
Derniers sujets
» Imitrex Patent Litigation 26 Canada
Jeu 4 Aoû - 8:54 par Invité

» For Men Caffeine Rda
Mer 3 Aoû - 5:01 par Invité

» Is this helpful?
Mer 3 Aoû - 2:53 par Invité

» Pregnancy Symptoms
Mar 2 Aoû - 8:59 par Invité

» Software About Medicine For Kids
Lun 1 Aoû - 23:25 par Invité

» For Cheap 600 Sale Cbr
Lun 1 Aoû - 9:38 par Invité

» gratuit sex anal amateur
Dim 31 Juil - 19:12 par Invité

» Case Abuse Report Zolpidem
Sam 30 Juil - 15:31 par Invité

» View Tablets Of Amphetamines
Ven 29 Juil - 22:11 par Invité

Liens et Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland

911truh (Français) : Perspective d'une Troisième Guerre Mondiale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

911truh (Français) : Perspective d'une Troisième Guerre Mondiale

Message par 187-to-NWO le Lun 1 Sep - 9:33



Va-t-on assister à une troisième guerre mondiale? C'est une question qui mérite d'être posée après les évènements qui ont notamment touchés le Caucase. Le refroidissement des relations russo-occidentales peuvent également laisser envisager une deuxième guerre froide dont parlent beaucoup les média.
Mais l'analyse des forces en présence (voir carte) indique bien que le combat se résume à bien plus qu'à une simple confrontation entre Russes et Occidentaux comme cela a été le cas avant la Chute du Mur de Berlin.
A peu près toutes les grandes puissances auront un rôle à jouer si une guerre devait se déclarer. Depuis plusieurs années, Washington et son allié sioniste ont su transformer le Caucase et le Moyen Orient en un véritable champ de bataille gigantesque.

Toute la région se voit aujourd'hui partagée entre les Etats-Unis, Israël et leurs ennemis.
L'Etat Hébreu, en lutte de légitimité, doit faire maintenant face au Hamas et au Hezbollah qui a montré au cours de la guerre d'août 2006 qu'il pouvait très largement tenir tête à Tsahal, faisant ainsi s'écrouler le mythe de l'armé invincible et assurant le destin divin du peuple juif.
Nous avons évoqué à plusieurs reprises le soutien des russes, des iraniens et des chinois au Hamas et au Hezbollah. La Russie a plusieurs fois reconnu les maîtres de Gaza et leurs a attribué des aides. L'alliance idéologique des iraniens et du Hezbollah chiite n'est plus à démontrer, l'Iran financerait le Hezbollah et l'armerait. La Chine est quant à elle plus discrète mais comme nous l'avions évoqué il y a quelques jours, Israël a attaqué Bank of China devant la justice américaine pour soutien au Hezbollah et au Hamas.
Il y a donc bien un fil idéologique qui lie les anti-sionistes se battant ouvertement en Palestine et au Liban et les 3 grands anti-impérialistes (Russie-Chine-Iran) comme nous pourrions les appeler. Ils ont clairement su se reconnaître un ennemi commun. Plus à l'est, les bases américaines ,issues de l'invasion de l'Irak et de l'Afghanistan mais aussi dans les émirats alliés US, pullulent. Si la situation des forces d'occupation américaines dans ces deux pays (Irak, Afghanistan) est loin d'être bonne, cela constitue quoiqu'il en soit un solide point d'ancrage. Pour rappel, l'Otan et la coalition en Irak compte plus de 200000 soldats.
Au nord, la Géorgie limitrophe avec la Russie, est également un fief américano-sioniste. Comme nous l'avons vu, les américains et les sionistes ont financé et soutenu l'attaque de l'Ossétie du Sud par les armées de Saakachvili, docteur honoris causa de l'Université d'Haifa (Israël). L'Europe qui s'est définitivement rangée auprès des américains observe la même analyse à l'égard de la situation au Caucase. Angela Merkel a de nouveau signifié son soutien à l'entrée de la Géorgie dans l'Otan et l'Union Européenne réfléchit à d'éventuelles "sanctions" selon Kouchner (difficile de voir comment l'UE pourrait sanctionner plus puissant et intègre qu'elle, mais bon on peut toujours rêver).
Ensuite, le Pakistan ,dont l'ancien président le pro-américain Pervez Musharaf a démissionné il y a quelques jours, pourrait bien basculer du côté anti-américain (ça reste à voir tout de même au vu des batailles de pouvoir qui émaillent la vie politique du pays). Un autre acteur des plus importants, la Chine, partage une frontière avec le Pakistan et a très souvent apporté son soutien à projet nucléaire civil iranien, notamment en prenant sa défense au côté des Russes, au Conseil de Sécurit des Nations Unies.
Mais au delà des clivages purement idéologiques et politiques, il y a des données d'ordre économique à prendre en compte. "En politique internationale, il n'y a pas d'amis, il y a des intérêts communs" disait un grand penseur. La région est riche en pétrole, l'Irak et l'Iran comptent parmi les premiers producteurs au monde. Et le Caucase doit laisser transiter des oléoducs d'une importance vitale. Face à la crise énergétique actuelle, il est normal qu'un géant comme la Chine aux besoins de plus en plus importants veuille protéger son économie d'éventuelles pénuries. L'Union Européenne de son côté vit de ces quelques pipelines et l'on comprend mieux la nécessité de se protéger elle aussi.
La région constitue donc un terrible entremêlement d'intérêts. Et c'est là que pourrait s'illustrer militairement les deux grands axes antagonistes que sont l'axe américano-sioniste (et européen) et l'axe des grands anti-impérialistes Russie-Chine-Iran. C'est en théâtre de la Troisième Guerre Mondiale que pourrait se muer cette zone du Globe si les américano-sionistes poursuivaient leur politique qui consiste à semer le trouble.
Au centre de notre carte, l'Iran, ses sites nucléaires, son hostilité déclarée à l'égard d'Israël et des Etats-Unis serait logiquement le centre d'une hypothétique guerre (d'ailleurs, les russes ont mis en évidence le fait que les manœuvres géorgiennes en Ossétie du Sud constituait une tentative orchestrée par les américains et les sionistes afin de déstabiliser la Russie en vu d'une attaque massive contre l'Iran).
C'est donc bien de là que tout pourrait se lancer. Et avec une grande lucidité, les iraniens préviennent via un général: "Tout type d'attaque contre l'Iran signifierait le début d'une guerre mondiale... La rapacité sans bornes des dirigeants américains et du sionisme mondial (...) sont en train de conduire progressivement le monde au bord d'un précipice".

http://www.alterinfo.net/Perspective-d-une-Troisieme-Guerre-Mondiale_a23351.html

http://lecafepoliticien.blogspot.com/
Image: Global Research

_________________
1 once d’action, vaut bien, une tones de theories!!
avatar
187-to-NWO
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 288
Age : 47
Localisation : sherbrooke
Date d'inscription : 22/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum